100 films préférés

L_homme_qui_tua_Liberty_Valance

Autant pour donner au lecteur une meilleure idée de mes goûts que pour céder à une tradition cinéphilique férue de listes, je publie ici les titres de mes 100 films préférés par ordre alphabétique. Certains films ont été revus récemment, d’autres figurent là sur la foi de souvenirs ou de vieilles fidélités qui ne reflètent pas nécessairement la vérité du présent. Je n’exclus pas non plus certains oublis. Cet exercice où l’on pèse le pour et le contre ne se prêtant guère aux films sortant des sentiers battus, c’est une liste assez classique qui pourrait évoluer au fur et à mesure de mes (re)découvertes. Pourquoi ces réserves et ce sentiment d’une liste peu satisfaisante ? Sans doute parce que le cinéma est riche de si nombreux grands films, et si différents, que toute liste de films ne donne qu’une image incomplète des préférences d’un cinéphile. Toute liste fige artificiellement quelque chose qui est par nature mouvant. La même liste existe pour mes 100 livres préférés.

Cliquez sur les liens pour accéder aux critiques des films déjà chroniqués sur ce blog.

2001 l’Odyssée de l’espace (Kubrick)
8 1/2 (Fellini)

Amour à mort (L’) (Resnais)
Ange (Lubitsch)
Ange Exterminateur (L’) (Bunuel)
Andreï Roublev (Tarkovski)
Ariane (Wilder)
Armée des ombres (L’) (Melville)
Assurance sur la mort (Wilder)
Aventure de Mme Muir (L’) (Mankiewicz)
Aventuriers de l’arche perdue (Les) (Spielberg)
Aurore (L’) (Murnau)

Bienvenue Mister Chance (Ashby)
Blade Runner (Scott)
Brigadoon (Minnelli)

Captive aux yeux clairs (La) (Hawks)
Ciel est à vous (Le) (Grémillon)
Chantons sous la pluie (Donen – Kelly
Chaussons rouges (Les) (Powell & Pressburger)
Chèvre (La) (Veber)
Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Choses de la vie (Les) (Sautet)
Chungking Express (Wong Kar-Wai)
Colonel Blimp (Powell & Pressburger)
Contes de la lune vague après la pluie (Les) (Mizoguchi)
Crimes et Délits (Allen)
Cyclone à la Jamaïque (Mackendrick)

Des jours et des nuits dans la forêt (Satyajit Ray)
Demoiselles de Rochefort (Les) (Demy)
Dersou Ouzala (Akira Kurosawa)
Désiré (Guitry)
Docteur Mabuse le joueur (Lang)

Elle et lui (McCarey) – version de 1957
Enfant sauvage (L’) (Truffaut)
Enfants du Paradis (Les) (Carné)
Epouvantail (L’) (Schatzberg)
Eté précoce (Ozu)
Evangile selon St Matthieu (L’) (Pasolini)
E.T. (Spielberg)

Fanny et Alexandre (Bergman)
Fin du Jour (La) (Duvivier)

Folle Ingénue (La) (Cluny Brown) (Lubitsch)
Forbans de la nuit (Les) (Dassin)
Fureur Apache (Aldrich)

Hannah et ses soeurs (Allen)
Hara-Kiri (Kobayashi)
Heure Suprême (L’) (Borzage)
Homme sans passé (L’) (Kaurismaki)
Gens de Dublin (les) (Huston)
Gentleman Jim (Walsh)
Goupi Mains Rouges (Becker)
Grande Illusion (La) (Renoir)
Griffe du passé (La) (Tourneur)
Guépard (Le) (Visconti)

Homme qui voulut être roi (L’) (Huston)
Homme qui tua Liberty Valance (L’) (Ford)

Il était une fois en Amérique (Leone)
Impossible Monsieur bébé (L’) (Hawks)
Incompris (L’) (Comencini)
Ivan le Terrible (Eisenstein)

Lumières de la ville (Les) (Chaplin)

Madame de… (Ophuls)
Memories of Murder (Bong Joon-ho)
Monde d’Apu (Le) (Satyajit Ray)
Mon voisin Totoro (Miyazaki)
Mort aux trousses (La) (Hitchcock)

Nausicaä de la vallée du vent (Miyazaki)
No Country for old men (Joel et Ethan Coen)
Nostalghia (Tarkovski)
Nuit Américaine (La) (Truffaut)

Othello (Welles)

Parle avec elle (Almodovar)
Partie de campagne (Renoir)
Phantom of the Paradise (De Palma)
Plaisir (Le) (Ophuls)
Playtime (Tati)
Pluie Noire (Imamura)
Plus belles années de notre vie (Les) (Wyler)
Poursuite Infernale (La) (My Darling Clementine) (Ford)
Privé (Le) (Altman) ou Chinatown (Polanski)

Quand passent les cigognes (Kalatozov)
Quarante tueurs (Fuller)
Qu’elle était verte ma vallée (Ford)

Règlement de comptes (Lang)
Roi de coeur (Le) (De Broca)

Scaramouche (Sidney)
Secret Magnifique (Le) (Sirk)
Sept Samouraïs (Les) (Akira Kurosawa)
Soleil vert (Fleischer)
Sous le soleil de Satan (Pialat)
Splendeur des Ambersons (La) (Welles)

The Swimmer (Perry)
The Yards (Gray)
Time and Tide (Hark)
Traquenard (Nicholas Ray)

Une Vie difficile (Risi)

Vertigo (Hitchcock)
Voleur de bicyclette (Le) (De Sica) ou Stromboli (Rossellini)
Voyage au bout de l’enfer (Cimino)

Yi Yi (Yang)

Cet article, publié dans 100 films préférés, cinéma, critique de film, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

67 commentaires pour 100 films préférés

  1. J’ai vu quelques uns de ces films mais pas beaucoup. L’amour à mort n’est sans doute pas mon Resnais préféré mais il faudrait que je le revoie. Je crois aussi remarquer qu’il n’y a pas de Godard dans la liste …

    J'aime

  2. Kawaikenji dit :

    Y’a une typo y’a marqué L’Amour à mort à la place d’Alien ^_^

    Aimé par 1 personne

    • Strum dit :

      Alien n’est pas aussi mystérieux que L’Amour à mort. Mais ce n’est pas faute d’essayer ! (cela étant, j’aime beaucoup Alien qui aurait pu être là, mais il n’y avait plus de place)

      J'aime

  3. Goran dit :

    Bravo pour ce top 100… il faudrait que j’essaye d’en faire un aussi. Petite satisfaction personnelle, j’ai vu 100 % de ton top 100.

    J'aime

    • Strum dit :

      C’est très dur à faire et j’ai dû éliminer plusieurs films que j’aime vraiment. Pas très agréable en fait, et je m’y suis repris plus d’une fois, sans compter que wordpress tient absolument à coller les films en A avec ceux en B pour une raison que je n’ai pas pu élucider.

      Aimé par 1 personne

  4. Ronnie dit :

    9 dont ( le prodigieux ‘The Man Who Would Be King’ ) en commun , pour les autre, je te laisse deviner ..
    Quand ce sera l’heure ( pas pressé cela dit ) je veux être incinéré avec le seul Wild Bunch de Peckinpah 😉

    Aimé par 1 personne

    • Strum dit :

      Ah, The Man who would be king… extraordinaire. De Peckinpah, j’aurais pu mettre sans problème Coups de feu dans la Sierra… Quand je disais que cette liste était impossible à faire… pour les 8 autres en commun, tu me donnes des indices (même si j’ai ma petite idée pour certains) ?… 🙂

      J'aime

  5. J.R. dit :

    Belle liste de films! Et je pense qu’on en partagerai une bonne partie si je dressais la mienne. En dehors de quelques « asianeries » contemporaines (néologisme douteux j’en conviens), je les connais tous très bien…
    Mais La Prisonnière du désert est pour moi d’un autre calibre que La Chèvre (qui n’est pas celui de la liste que j’aime le moins : je pense que ce serait plutôt le film des frères Cohen, le Almodovar ou même le Allen – le préféré des cinéphiles j’ai l’impression, alors que j’aime davantage Manhattan ou Annie All) … mais nul ne détiens la vérité en la matière.

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci J.R. Je vous attendais car je sais que vous étiez intéressé par une telle liste. Bien sûr que La Prisonnière du désert est d’un autre calibre que La Chèvre, et pour moi aussi ! 😀 Ce n’est pas la liste des meilleurs films du monde. J’avais surtout déjà trois Ford dans la liste et quatre m’a paru trop pour un cinéaste, fut-il Ford …. alors j’ai dû trancher. La Chèvre, une très grande comédie au demeurant, fait partie de ces films qui sont là au nom de ce que j’appelais « vieilles fidélités » dans mon introduction. J’ai vu le film à sa sortie et l’ai revu plusieurs fois depuis sans jamais m’en lasser.

      J'aime

    • Strum dit :

      Ah propos d’asianeries, vous devriez essayer certains films asiatiques contemporains qui pourraient vous plaire. Avez-vous vu Yi Yi d’Edward Yang par exemple (dans la liste) ou Nobody knows de Kore-eda (chroniqué récemment et qui a failli y être) ?

      J'aime

      • J.R. dit :

        Non je n’ai rien vu… je vais peut-être faire l’effort, et m’ouvrir un peu à ce cinéma qui m’est inconnu, et qui vit peut-être une période faste. Pour revenir à la liste, c’est pour moi aussi le souci : on voudrait citer une dizaine de films de son cinéaste préféré, mais ça n’a pas beaucoup de sens. C’est l’une des difficultés pour dresser une liste. Après, en dehors d’un noyau dur inamovible (une quarantaine de films disons), le reste est plus fluctuant. Puis il y a les films impressionnants pour qui j’ai des réserves d’ordre très personnel. Exemple pour moi : 2001, La Horde Sauvage ou Il était une fois en Amérique. Le seul film avec un chiffre que j’aurai placé c’est Les 400 coups – un film qui comme Quelle était verte ma vallée, ou La Prisonnière – est autant un film intime qu’une grande œuvre, un film qui me parle, ou qui parle pour moi… Psychose est un film de très belle facture, mais c’est le film d’Hitchcock qui m’est le plus étranger. Quant à la Chèvre c’est aussi une très jolie partition…

        J'aime

        • Strum dit :

          Les 400 coups, en voilà un aussi qui aurait pu être là… On est d’accord pour Psychose, pas mon Hitchcock préféré aussi. J’ai été à deux doigts d’inclure Les Enchainés. 2001, j’ai été tellement fasciné par ce film quand je l’ai découvert enfant que je ne pouvais pas ne pas l’inclure et c’est le seul Kubrick avec Les Sentiers de la gloire pour lequel je n’ai pas (ou alors peu) de réserves.

          J'aime

        • Kawaikenji dit :

          Oui si les asiatiques savaient faire des films ça se saurait ! Bouffon…

          J'aime

          • Strum dit :

            Kawaikenji, je tiens à ce que chacun fasse ici preuve d’un minimum de courtoisie et de respect de l’autre. Tu n’as pas à insulter J.R. de cette manière. Si ses propos t’énervent, énerve-toi à voix haute, mais ne l’écris pas ici. Je ne vais pas te le répéter à chaque fois. Du reste, si tu souhaites que JR découvre le cinéma asiatique contemporain (tu le devrais si tu l’aimes), ta méthode pour lui faire aimer n’est pas la bonne…

            J'aime

            • Kawaikenji dit :

              Quelque chose me dit que s’il avait réagi de la sorte sur le Cinema israélien (ou plus largement juif) ta réaction eut été différente ! 😄

              J'aime

              • J.R. dit :

                C’est vraiment n’importe quoi!

                J'aime

              • Strum dit :

                Tu te trompes complètement et d’ailleurs je me fiche complètement du cinéma israëlien. Tu n’as manifestement pas compris ce que je te disais (tu fais aussi semblant d’ignorer le fait que JR disait ne pas connaitre le cinéma asiatique contemporain en utilisant le genre de formule dont tu es toi-même coutumier quand tu n’aimes pas un cinéaste). Les règles de courtoisie (en tout cas celles que je veux appliquer ici), cela ne s’argumente pas, cela ne se marchande pas, elles ne sont pas à géométrie variable selon les sujets. Dès lors, de deux choses l’une, soit tu acceptes les règles de courtoisie qui s’appliquent ici, soit je te demanderai de ne plus intervenir ici pour un temps.

                J'aime

  6. princecranoir dit :

    Quelle liste ! Il n’est pas un film que je ne souhaiterais pas y voir figurer (à moins qu’il ne s’agisse d’un des titres de film que je n’ai pas encore vu). Faire voisiner Veber et Tarkovski, c’était audacieux. Mais il est où Capra ? Etonnant aussi ce choix de Duvivier (que je n’ai pas vu) en lieu et place des traditionnels « Belle Equipe » ou « Pépé le Moko ». Ceci dit, rien que de voir « Madame de… » et « une partie de campagne » sur cette liste, ça suffit à mon bonheur.

    J'aime

    • Strum dit :

      Capra ? Et bien, il s’est perdu en route ! 🙂 J’aime bien Capra et La Vie est belle par exemple est un film magnifique, mais je ne sais pas, je ne l’ai pas eu en tête au moment de constituer la liste. On est bien d’accord pour Madame de… et Partie de campagne. Sinon, Veber et Tarkovski proposent certes des plaisirs différents mais c’est ça qui est bien dans le cinéma.

      Aimé par 1 personne

      • princecranoir dit :

        Je comprends, choisir, c’est renoncer. D’ailleurs l’absence ici de « Laura » se fait sentir… Mais tu es pardonné car tu as mis « My Darling Clementine » et « Les Forbans de la Nuit ».

        J'aime

        • Strum dit :

          Pour Laura, je n’ai pas hésité malgré la sublime Gene Tierney. Je trouve le film un peu décevant (que ce soit en termes de mise en scène ou d’intérêt du rôle de Tierney) par rapport à sa réputation.

          J'aime

          • princecranoir dit :

            Intéressant de comparer cette liste (tout comme celle des livres) à celle éditée très récemment par Jacques Attali dans « les chemins de l’essentiel ». En effet, là où Attali cite les grands classiques adoubés, tu préfères chez les grands cinéastes reconnus parfois des chemins de traverse. Un exemple : Attali place parmi les films essentiel le classique de Welles « Citizen Kane » là où tu préfères citer « Othello ». Bien vu.

            Je pense qu’en littérature vous vous retrouveriez davantage. Je vais étudier ça de près. 😉

            J'aime

            • Strum dit :

              Je crois qu’Attali entendait dresser une liste des films « qu’il faut avoir vus » en vertu d’une approche fonctionnelle ou de développement personnel. Je n’ai pas cette prétention. Ma liste ne retient que mes films préférés sur un plan purement subjectif. Objectivement, Citizen Kane est un film historiquement plus important qu’Othello, mais c’est un des films de Welles que j’aime le moins alors… 😉

              Aimé par 1 personne

  7. K. dit :

    Belle liste Strum, avec 18 films en commun avec mon top actuel ! Beaucoup de films que je n’ai pas encore vus dans la tienne, je m’en inspirerai pour de futures découvertes, mis à part Allen que je n’apprécie guère (mais je ne te blâme pas de l’aimer, chacun ses goûts et plaisirs :D)
    Il ne te reste plus qu’à faire une liste de tes 100 livres préférés 🙂

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci K. Tu ne crois pas si bien dire car une des choses qui m’ont motivé pour finir cette liste, c’est la perspective de pouvoir me consacrer ensuite à une liste de 100 livres préférés, qui sera celle-là beaucoup plus facile à faire. 🙂

      J'aime

      • Carole Darchy dit :

        Sur les livres préférés un ami m’a fait subir un supplice, car il m’a fallu non pas retenir 100 mais seulement 15 livres « unitaires » à sauver …
        Je n’en ai pas dormi pendant une semaine devant faire des choix cornéliens !
        Mais oui, 100 livres serait un exercice vraiment sympathique à entreprendre mais pour les 15 livres à retenir, que j’ai souffert …

        J'aime

  8. Bonsoir Strum. belle liste beaucoup de films en commun (65 %), des différences et quelques choix singuliers (il en faut) mais l’exercice est difficile…Y figurent mes films préférés de Woody Allen, Fritz Lang, Lubitsch, George Sidney, Comencini, Walsh, Jules Dassin, Polanski et quelques autres. Sur ceux-là, nous sommes d’accord.
    Dans ma liste, si je la faisais un jour, je mettrais à coup sûr, The Party, La Nuit du Chasseur, A Scandal in Paris, Pandora, Les contrebandiers de Moonfleet, The Servant, le Narcisse Noir, En Quatrième vitesse, Seconds (l’Opération diabolique), Quand la ville dort, le baiser du tueur, l’Arnaqueur, l’Appât, le Privé, Eté violent, The Big Lebowski ou Miller’s crossing, Jackie Brown, Mulholland Drive, Brazil, l’Assassin habite au 21, Coups de feu dans la sierra, tirez sur le pianiste…entre autres.

    J'aime

  9. Fortune dit :

    Merci

    J'aime

  10. Fortune dit :

    Et le tombeau des lucioles Strum tu n’aimes pas ?

    J'aime

  11. Carole Darchy dit :

    Très jolie liste ! J’avoue humblement que j’ai loin d’avoir tout vu !
    Un nombre significatif tout de même… Je crois que j’aurais sacrifié La chèvre et remplacé par un éléphant ça trompe énormément ou le père noël est une ordure …
    Merci d’avoir élu l’enfant sauvage (1er film que j’ai vu ! ), Chunking Express, l’incompris, Derzou ousala, the swimmer, les 7 samouraïs et tant d’autres …
    mais il me manque certains films :
    Le Christ interdit de Curzio Malaparte (Désolée, malapartienne jusqu’au bout ! )
    Des Lubitsch : Ninotschka !
    La nuit du chasseur … de Laughton
    Portier de nuit, de Cavani
    Pandora de Lewin
    The misfits de Huston,
    Shock corridor de Fuller
    Some like it hot de B.Wilder
    2 Scorsese : Taxi driver, Raging Bull
    4 Cassavettes : Shadows, Faces, Une femme sous influence, Minnie et Moscowitz,
    Mulholland drive, twin peaks de Lynch
    Il Postino de Michael Radford & Massimo Troisi
    Stromboli de Rossellini
    Pain et chocolat de Brusati
    Cria cuervos de Saura
    Aguirre ou la colère de Dieu d’Herzog
    Les ailes du désir, et Paris Texas de Wenders
    L’année dernière à Marienbad de Resnais
    Nobody knows de Kore Eda
    L’anguille, d’Imamura
    Diva de Beineix
    Soleil trompeur de Milkhalkov
    Le grand bleu, seul Besson que je sauverais
    Haneke : le ruban blanc, la pianiste, funny games
    Cinéma paradiso de Tornatore
    8 1/2 mais aussi la dolce vita, et Amarcord
    Plein soleil de René Clément
    2 chabrol … Violette Noziere et La cérémonie !
    un Monty Python …
    Trois couleurs, bleu de Kielsowski
    L’été meurtrier de Becker
    The graduate de Mike Nichols
    Le prestige et Inception de Nolan
    Usual suspects de Singer
    La leçon de piano de Jane Campion
    Paradis de Kontchalovski
    Ida de Pawlikowski
    Et pour Woody Allen, j’aurais choisi plutôt Annie Hall, Manhattan et la rose pourpre du Caire …

    Je me rends compte que je suis en train de bâtir ma liste ! …

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci pour ces commentaires. Je ne savais plus que Malaparte avait réalisé un film. Son extraordinaire Kaputt sera dans ma liste de livres préférés. Des Lubitsch, j’en ai quand même mis deux (Ange et Cluny Brown). C’est un de mes réalisateurs préférés (en revanche Ninotschka est pour moins inférieur à ses plus grands films). De Fuller, je crois que je préfère The Naked Kiss à Shock Corridor (tous deux chroniqués ici), même s’ils sont tous deux géniaux, sans peut-être m’avoir fait une aussi forte impression que Quarante tueurs que j’ai du coup mis dans la liste. Scorsese, bof, son cinéma ne m’a jamais vraiment touché à part Le Temps de l’innocence. Cassavettes, c’est intéressant, mais je ne peux pas dire que j’aime, quoique je n’en ai vu qu’un (Opening night) Fellini, oui, j’aurais pu en mettre plusieurs, comme certains Monicelli. Haneke, je n’aime pas trop, trop froid et cérébral. Je n’ai pas tellement aimé Inception et Le prestige de Nolan (Interstellar en revanche, oui). Trois couleurs de Kieslowski, très bien, j’aurais pu mettre Rouge (un oubli ce lui-là je crois bien). Crimes et délits, c’est pour moi le film le plus riche d’Allen. L’Anguille d’Imamura : formidable, un autre oubli ! Et Mulholland drive, j’y ai pensé.

      Aimé par 1 personne

  12. Martin dit :

    Quelle jolie liste, cher Strum ! Je ne connais pas l’ensemble de ces films, certains ne me disent même RIEN ! Mais ceux que je connais laissent apparaître suffisamment de goûts communs pour que je me dise que ça vaudrait le coup de découvrir les autres. Merci pour ce « tri sélectif ».

    Je ne suis pas sûr d’être capable d’en faire autant, sans doute parce que j’ai peur de ce que j’oublierai et de ce que je devrais évidemment retrancher. On me demande souvent quels sont mes films préférés et un jour, à un ami peu connaisseur, j’ai proposé une liste de douze en essayant de piocher dans toutes les époques. Au final, j’y ai vu plutôt une sélection de bons films que la liste réelle de mes douze préférences.

    Bref… merci encore et au plaisir de continuer à te lire, sur ces cent films-là ou sur d’autres.

    J'aime

  13. V. s. dit :

    Une bien belle liste que voilà. Et ce doit être un tel crève-cœur à faire. Beaucoup de films ou de réalisateurs que je mettrais. Je suis content de voir Powell et Pressburger, Huston, les Kurosawa choisis, pour ne dire que ça. Mais il faut que j’avoue des lacunes, il y a des incontournables que je n’ai jamais vu : Fanny et Alexandre, Huit et demi, Le guépard par exemple.
    J’ai donné un coup d’oeil à votre liste hier soir. Depuis quelques noms me sont venus mais ils sont dans les listes de Carole Darchy et Jean-Sylvain Cabot, à une seule exception près je crois : les deux films de Skolimowski que j’ai vu : Quatre nuits avec Anna et Deep end. Les avez-vous vu ?
    Maintenant je suis impatient de découvrir vos 100 livres préférés.
    A bientôt.

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci V.s. Ah oui, Deep End, c’est formidable. C’était un crève-cœur en effet, et je m’aperçois que je ne suis même pas d’accord avec moi-même, ayant oublié plein de films et contestant tel film ici ou là.

      J'aime

  14. Ronnie dit :

    Un top10 à l’instinct :
    The Wild Bunch / Peckinah
    The Funeral / Ferrara
    Heaven’s Gate / Cimino
    Das Boot / Petersen
    Dog Day Afternoon / Lumet
    The Man who would be king / Huston
    Once Upon a Time in America / Leone
    The Fearless Vampire Killers / Polanski
    The Laughing Policeman / Rosenberg
    John McCabe / Altman

    Évidemment sélectif & pas satisfaisant, même à l’instinct c’est mission impossible en fait. 🙂

    J'aime

    • Strum dit :

      J’aime bien. J’ai failli mettre Le Privé d’Altman et j’avais Network dans ma liste que j’ai remplacé au dernier moment par le Playtime de Tati. Pas vu le Rosenberg. PS : Damned, je n’arrive pas à fixer la liste. La Règle du jeu sort (je l’ai vu il y a trop longtemps) et Le Privé d’Altman rentre.

      J'aime

  15. J.R. dit :

    Et personne n’a remarqué l’absence de H.G. Clouzot… Ah ces listes, de vraies casse-têtes!
    Le Quai des orfèvres, Le Corbeau, Le Salaire de la peur… Non ?
    C’est trop personnel la liste,moi j’inscrirais Le Chant de Bernadette mais aucun Bergman je pense…ce serait scandaleux!
    Je mettrais bien Fanny et Alexandre dans ma liste mais je ne suis pas convaincu par la deuxième partie du film, disons à partir de l’évasion des enfants – grâce à une pirouette (qui certes à du sens).
    Hâte de lire la liste des 100 meilleurs romans (alors là je serai bien incapable d’en dresser une).

    J'aime

    • Strum dit :

      Quai des orfèvres, j’aime beaucoup. Cela aurait pu y être, mais comme j’aime moins certains Clouzot … un vrai casse-tête en effet ! Pour Fanny et Alexandre, la deuxième partie est plus mystique, moins abordable que la première, moins lumineuse, mais avec des moments étonnants (l’oncle qui raconte l’histoire qui prend vie, le frère aux mystérieux pouvoirs…)

      J'aime

  16. Strum dit :

    Je réalise que j’ai oublié d’inclure Stromboli de Rosselini. Je triche (après tout, c’est moi qui décide 🙂 ) et le rajoute en bonus.

    J'aime

  17. J.R. dit :

    Je pensais justement à votre liste cet après-midi et me disais : « Il n’a pas mis de Rossellini »…
    Et là je vois : (bonus alternatif : Stromboli de Rosselini)
    Je ne sais pas si les grands esprits se rencontrent, mais les esprits de cinéphiles obsessionnels oui!
    Je vais peut-être m’amuser à en dresser une et vous l’adresser en privé.

    J'aime

  18. Ping : 100 livres préférés | Newstrum – Notes sur le cinéma

  19. 100tinelle dit :

    Ah, mais il manque Ne vous retournez pas (Don’t look now) de Nicolas Roeg ! (je plaisante).

    J'aime

  20. Romain Lehnhoff dit :

    Petite frayeur en voyant que déjà je n’ai pas vu les 4 premiers de la lettre A (oops) et quelques autres… dans le même paragraphe. Heureusement ça s’arrange après, mais j’ai vraiment de grosses lacunes à combler. Bravo sinon. Joli Classement mais… un seul De Palma et zéro Polanski ? ^^

    J'aime

    • Strum dit :

      J’avais Blow Out et Chinatown dans une version intermédiaire et puis je les ai retirés au dernier moment… j’ai peut-être eu tort… un vrai supplice ce truc ! 🙂 (PS : je crois que je vais rajouter Chinatown en bonus alternatif)

      J'aime

    • Strum dit :

      Sinon, il faut vraiment que tu vois L’Ange exterminateur et Andreï Roublev !

      J'aime

      • Romain Lehnhoff dit :

        il fait partie de ceux que je l’ai hélas raté à le rétrospective Buñuel au festival d’Angers d’il y a quelques années (qui m’a toutefois permis de voir ou revoir quasiment tous les autres), et il ne me manque pas grand-chose à part celui-là, et 2 autres pour avoir vraiment vu toute sa filmo. Il va falloir que je m’y mette ! Pour Roublev, j’ai l’impression que c’est un gros morceau et j’espère le voir dans de « bonnes conditions » dirons-nous.

        J'aime

        • Strum dit :

          L’Ange exterminateur vient d’être réédité en DVD/blu-ray par Monvinside, et Andreï Roublev est aussi disponible. Si tu veux voir ce dernier au cinéma, c’est différent évidemment, mais de toute façon c’est un film dont on a envie de voir certaines séquences plusieurs fois.

          J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s