100 livres préférés

Parce que les textes de ce blog de cinéma sont nourris de mes lectures, et parce que ce blog aurait pu être un blog de littérature parlant indirectement de cinéma, je publie ici une liste de mes 100 livres préférés (voire peut-être même 101…). Il y a sûrement quelques oublis, mais venir à bout de l’exercice fut plus facile que pour ma liste de 100 films préférés, laquelle reste un chantier perpétuel.

A l’ouest rien de nouveau (Erich Maria Remarque)
A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)
L’Aleph (Jorge Luis Borges)
Ancien régime et la révolution (L’) (Alexis de Tocqueville)
Antigone (Sophocle)
Au jour le jour (Saul Bellow)
Aurélien (Louis Aragon)

Bel été (Le) (Pavese)
Bartleby (Herman Melville)
Baron perché (Le) (Italo Calvino)

Capitaine Fracasse (Le) (Théophile Gauthier)
Cavalier suédois (Le) (Leo Perutz)
Cent ans de solitude (Gabriel Garcia Marquez)
Château (Le) (Franz Kafka)
Chute (La) (Albert Camus)
Condition de l’homme moderne (Hannah Arendt)
Comte de Monte-Cristo (Le) (Dumas)
Contemplations (Les) (ou La Légende des siècles) (Victor Hugo)
Conscience de Zeno (Italo Svevo)
Cycle de Tschaï (Le) (Jack Vance)

Demande à la poussière (John Fante)
Demian (Hermann Hesse)
Démons (Les) (Fedor Dostoïevski)
Détectives sauvages (Les) (Roberto Bolano)
Don Quichotte (Cervantes)
Dune (Frank Herbert)

Eau et les rêves (L’) (Gaston Bachelard)
Ecume des jours (L’) (Boris Vian)
Education sentimentale (L’) (Gustave Flaubert)
Enfants Tanner (Les) (Robert Walser)

Faust (Johann Wolfgang von Goethe)
Faux-monnayeurs (Les) (Gide)
Fictions (Jorge Luis Borges)
Filles du Feu (Les) et Aurélia (Gérard de Nerval)
Fleurs du mal (Les) (Charles Baudelaire)
Frères Karamazov (Les) (Fedor Dostoïevski)

Guépard (Le) (Guiseppe Tomasi di Lampedusa)
Guerre et paix (Leon Tolstoï)

Hamlet (Shakespeare)
Hauts de Hurlevent (Les) (Emily Brontë)
Héritage d’Esther (L’) (Sandor Maraï)
Héros et tombes (Ernesto Sabato)
Herzog (Saul Bellow)
Homme révolté (L’) (Camus)
Hussard sur le toi (Le) (Jean Giono)

Identité de la France (L’) (Fernand Braudel)
Idiot (L’) (Fedor Dostoïevski)
Ile mystérieuse (L’) (Jules Verne)
L’Iliade (Homère)
Illusions perdues (Honoré de Balzac)

Jardin des Finzi-Contini (Le) (Giorgio Bassani)

Kaputt (Curzio Malaparte)

Leçon d’allemand (La) (Siegfried Lenz)
Lettre d’une inconnue (Stefan Zweig)
Liaisons dangereuses (Les) (Choderlos de Laclos)

Magicien de Lublin (Le) (Isaac Bashevis Singer)
Malaise dans la culture (Le) (Freud)
Main droite de la nuit (La) (Ursula K. Le Guin)
Maître et Marguerite (Le) (Mikhaïl Boulgakov)
Marche de Radetzky (Joseph Roth)
Martin Eden (Jack London)
Misanthrope (Le) (Molière)
Misérables (Les) (Victor Hugo)
Moby Dick (Herman Melville)
Montagne magique (La) (Thomas Mann)

Nostromo (Joseph Conrad)
Notre jeunesse (Charles Péguy)

Oblomov (Ivan Gontcharov)
Othello (Shakespeare)
Orgueil et préjugés (Jane Austen)

Pan (Knut Hamsum)
Pays de neige (Yasunari Kawabata)
Papiers d’Aspern (Les) (Henry James)
Peau (La) (Curzio Malaparte)
Père et fils (Ivan Tourgueniev)
Pont sur la Drina (Le) (Ivo Andric)
Portrait de l’artiste en jeune homme (Le) (James Joyce)
Procès (Le) (Franz Kafka)
Prométhée Enchainé (Eschyle)

Rivage des Syrtes (Le) (Julien Gracq)

Sang noir (Le) (Louis Guilloux)
Seigneur des Anneaux (Le) (J.R.R. Tolkien)
Si c’est un homme (Primo Levi)
Solal (Albert Cohen)
Somnambules (Les) (Herman Broch)
Songe des héros (Le) (Adolfo Bioy Casares)
Sous le soleil de Satan (Georges Bernanos)
Splendeurs et misères des courtisanes (Honoré de Balzac)
Surveiller et punir (Michel Foucault) ou Matière et Mémoire (Bergson)

Tandis que j’agonise (William Faulkner)
Tess d’Uberville (Thomas Hardy)
Tonio Kröger (Thomas Mann)
Tristes tropiques (Claude Lévi-Strauss)
Trois sœurs (Les) (Anton Tchekhov)

Un bonheur parfait (James Salter)
Un roi sans divertissement (Jean Giono)
Une histoire d’amour et de ténèbres (Amos Oz)

Vie mode d’emploi (La) (Georges Pérec)
Vie et destin (Vassili Grossmann)
Vie Heureuse (Sénèque)
Voyage au bout de la nuit (Céline)

Zéro et l’infini (Le) (Arthur Koestler)

Cet article, publié dans 100 livres préférés, Littérature, livres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

56 commentaires pour 100 livres préférés

  1. Ping : 100 films préférés | Newstrum – Notes sur le cinéma

  2. kawaikenji dit :

    Je trouve pas Rebatet !! ^_^

    J'aime

  3. Cela me semble, au contraire, plus difficile que pour les films..pour ma part je n’en citerai pas 100…

    J'aime

  4. Bonjour Strum, voici les livres que je partage avec vous. C’est beaucoup moins que les films.
    Liste très littéraire, classique et trés » sérieuse » si je peux me permettre…
    Même pas un Raymond Queneau, un Vialatte, un Blondin….
    A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)
    Bartleby (Herman Melville)
    Baron perché (Le) (Italo Calvino)
    Fleurs du mal (Les) (Charles Baudelaire)
    Maître et Marguerite (Le) (Mikhaïl Boulgakov)
    Rivage des Syrtes (Le) (Julien Gracq)
    Sang noir (Le) (Louis Guilloux)
    Un roi sans divertissement (Jean Giono)
    Voyage au bout de la nuit (Céline)

    J'aime

    • Strum dit :

      Bonjour Jean-Sylvain, Vialatte, je n’ai lu que Le Fidèle Berger. J’ai bien aimé. J’aimerais bien lire Battling le ténébreux. Queneau, je n’ai lu qu’Exercices de style, autant dire, rien. Je n’ai jamais lu Blondin. Bref, « sérieuse », la liste, je ne sais pas. Je ne vois pas pourquoi, Balzac ou Proust, ce serait plus « sérieux » que Blondin et Vialatte. Ce que je peux dire c’est que c’est une liste honnête faite des livres qui m’ont constitué, qui m’ont ému ou fait réfléchir (ce qui inclut des livres de sciences humaines), même si en effet j’aime la littérature classique. C’est l’intérêt de ce genre de listes de donner des idées, des aperçus. Et donc, que me conseillez-vous de Vialatte, Blondin, Queneau ?

      J'aime

  5. Goran dit :

    Bravo pour ce top 100 ! Il ne me reste plus qu’à faire mon top 100 film… 🙂

    J'aime

  6. lorenztradfin dit :

    Content d’y voir qqs livres importants allemands ! Belle cohérence des titres. …

    J'aime

  7. bonsoir, voici quelques livres sur le chemin de ma vie…il en manque forcément mais cela demande du temps pour consulter sa bibliothèque et aussi un effort de mémoire…

    – Bernard (Marc) – Mort de la bien-aimée
    – Bernhard (Thomas)- L’imitateur
    – Bichsel (Peter) – Histoires enfantines
    – Bello (Antoine) – les falsificateurs
    – Blondin (Antoine) – Un singe en hiver
    – Boulanger (Daniel) – Mémoire de la ville, fouette Cocher !
    – Bove (Emmanuel) – Journal écrit en hiver
    – Brautigan ( Richard) – Un privé à Babylone
    – Calet (Henri) – Monsieur Paul, le tout sur le tout
    – Capote (Truman)- la harpe d’herbes
    – Carroll (Lewis)-les aventures d’Alice au pays des merveilles
    – Chandler (Raymond) -The long goodbye (Sur un air de navaja)
    – Cioran (E.M.) – Précis de décomposition
    – Cohen (Albert) -le livre de ma mère
    – Cortazar (Julio)_ Cronopes et fameux
    – Dick K. (Philip)- Le bal des schizos
    – Dostoievski – Crime et châtiment
    – Dutourd (Jean) – l’Ame sensible
    – Echenoz (Jean)- Cherokee
    – Fante (John) – Mon chien stupide
    – Faulkner (William)- Pylône
    – Fromentin (Eugène)- Dominique
    – Gardner (Leonard )- Fat city
    – Gracian (Balthazar) – L’homme de cour
    – Hardellet (André) – les chasseurs
    – Hugo (Richard) – La mort et la belle vie
    – Jünger (Ernst)- sur les falaises de marbre
    – Kafka ( Franz) -La métamorphose
    – Kundera (Milan) – la Plaisanterie
    – Laclos De (Choderlos)- les liaisons dangereuses
    – Lautréamont- les chants de Maldoror
    – Lee (Harper)-ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
    – Léautaud (Paul)- le petit ami
    – Lichtenberg (G.C.) – Aphorismes
    – Lowry (Malcolm)- Au dessous du volcan
    – Michaux (Henri)- Un barbare en Asie
    – Morand (Paul) – L’Europe galante, Ouvert la nuit
    – Nabokov(Vladimir)- Lolita, Pnine
    – Nietzsche- le gai savoir
    – Orwell (George) – 1984
    – Penn Warren (Robert)- Les fous du roi
    – Pessoa (Fernando )- Le livre de l’intranquillité
    – Queneau (Raymond)- Un rude hiver, Zazie dans le métro
    – Richaud De (André) – La Douleur
    – Rhinehart (Luke) – L’homme-dé
    – Salinger (J.D) – l’attrape-cœur
    – Sterne (Laurence)- Tristram Shandy
    – Swift (Jonathan) – les voyages de Gulliver
    – Tabucchi (Antonio)- Pereira prétend
    – Toole (J.K.)- La conjuration des imbéciles
    – Tournier (Michel) – Le roi des Aulnes
    – Tzara (Tristan) – sept manifestes dada
    – Vaneigem (Raoul)- traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations
    – Vargas Llosa (Mario) – Tante Julia et le scribouillard
    – Vialatte (Alexandre)- Les fruits du Congo
    – Vian (Boris)- l’Automne à Pékin
    – Vila-Matas (Enrique) – Docteur Pasavento
    – Wilde (Oscar)- le portrait de Dorian Gray
    – Wittkop (Gabrielle)- le Nécrophile
    – Woof (Virginia)- Mrs Dalloway


    J'aime

    • Strum dit :

      Merci ! 🙂 Vraiment beaucoup d’idées de lecture là-dedans, certains livres que j’aime aussi (Lowry, Wilde, Tournier, Nabokov, Vian, tiens j’ai oublié de mettre L’écume des jours ! Je dois le rajouter celui-là) certains que j’aime moins (Mrs Dalloway, bof)

      J'aime

  8. 100tinelle dit :

    Bonjour Strum,

    Voilà un exercice que je serais totalement incapable de faire. Je ne m’attendais pas à trouver Michel Foucault, que je n’ai plus lu depuis bien longtemps (Histoire de la folie à l’âge classique), mais j’y reviendrai un jour ou l’autre. Le château de Kafka, lu à l’adolescence, m’a fort marquée également. Je constate que Dosto est plus présent que Tolstoï. Quant à moi, je serai incapable de préférer l’un à l’autre (quand je te disais que je suis incapable de faire le tri). Tiens, pas de Nathaniel Hawthorne à l’horizon. Tu as lu Contes et Récits ? Il m’avait laissé une forte impression également, particulièrement sa nouvelle Le voile noir, une merveille.

    J'aime

    • Strum dit :

      Je voulais mettre certains livres de sciences humaines qui m’ont fait réfléchir. Oui pour Dosto mais il faut dire que je le mets probablement au-dessus de tous les autres. Jamais lu Contes et récits. Encore une idée de lecture, merci ! 🙂

      J'aime

  9. K. dit :

    Bravo et merci pour cette liste !
    Étrangement, le livre que tu me donnes le plus envie de lire est le Tocqueville, que je ne connaissais pas mais dont le titre est très intéressant. J’ai un souvenir lointain de De la démocratie en Amérique mais sa lecture m’avait marqué par sa réflexion pénétrante.

    Quelques questions : as-tu lu les 6 tomes de Dune par Frank Herbert ? C’est une saga que j’ai envie de lire depuis longtemps (je suis encore un novice en termes de littérature de science-fiction…), mais j’ai toujours eu peur que la qualité s’effrite à mesure que les tomes s’enchaînent…
    Pour Bioy Casares, as-tu lu la plupart de ses romans regroupés dans le Robert Laffont ?
    Et si ce n’est pas trop indiscret, quel est ton écrivain préféré ? Est-ce Thomas Mann ? (je crois que La Montagne magique est ton livre préféré si je ne m’abuse) ou un autre comme Dostoïevski ? 🙂

    J'aime

  10. Strum dit :

    Hello. Le Tocqueville est génial, en plus c’est beaucoup moins long que De la démocratie en Amérique. Je n’ai lu que Dune, le « vrai », et pas le cycle de Dune. Les séries au long cours, en livre comme en film, ce n’est pas ce que je préfère. Bioy Casares, non, je n’en ai pas lu beaucoup. Mon écrivain préféré est Dostoïevski même si effectivement La Montagne Magique de Thomas Mann fait partie de mes trois, quatre livres préférés. 🙂

    J'aime

    • K. dit :

      Merci pour les conseils !
      Effectivement De la démocratie en Amérique m’avait parfois semblé long, parsemé ci et là de brillants passages (je regrette de ne pas les avoir référencés/notés). Je l’achèterai donc lors de mon prochain passage en librairie :), d’autant plus que j’ai toujours beaucoup aimé l’histoire, bien que je lise peu d’ouvrages historiques (surtout car je ne sais pas quels sont ceux en valant vraiment la peine).

      Si ce n’était pas Thomas Mann, je pressentais bien que ce serait Dostoïevski. 🙂 Je suis d’ailleurs en train de relire Les Démons, le seul que je n’avais étrangement pas aimé lors de ma découverte des grands romans dostoïevskiens, et cette relecture pour le moment m’enchante (bien que je doute que ce verbe soit le plus approprié pour parler de Dostoïevski)

      J'aime

      • Strum dit :

        Les Démons, c’est prodigieux. En plus, c’est un des rares grands livres qui soient réellement visionnaires et anticipent une époque. Cet épilogue ! Bonne lecture.

        J'aime

  11. princecranoir dit :

    Bah, il est où Houellebecq ? 😉

    J'aime

  12. J’adore Dostoievski. J’ai acheté l’Idiot et les frères Karamazov en ¨Pléïade mais je remets toujours leur lecture..J’ai toujours d’autres choses à lire.

    J'aime

  13. Melchior dit :

    Très belle liste!
    Avez-vous déjà lu les auteurs suivants:
    – Leo Perutz?
    -Joseph Conrad?
    -Robert Louis Stevenson?
    – HP Lovecraft?
    Je pense que vous pourriez aimer aussi à la vue de vos autres titres cités.

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci ! Oui, pour les quatre et j’aime en particulier beaucoup Conrad et Perutz qui sont déjà tous les deux dans ma liste (via Nostromo et Le Cavalier suédois)

      J'aime

  14. Beaux choix de livres ! Des valeurs sûres ! J’y piocherai certainement quelques idées de lectures romanesques. Mais je remarque que votre liste ne comporte pas beaucoup de poésie – à part Nerval Baudelaire et Hugo – des romantiques …

    J'aime

  15. J.R. dit :

    Pas de Patrick Poivre-D’Arvor, d’Alexandre Jardin, d’Amélie Nothomb, de Yasmina Reza, de Michel Onfray… Vous n’avez pas la télévison (je me rend compte, soudainement que ce ne serait pas étonnant, que c’est bientôt la norme) ?
    C’est pas sympa pour ces personnes qui on sans doute beaucoup de talent pour gagner leur vie avec leurs idées et leur plume.
    Et sinon, une BD … après tout ce sont les 100 meilleurs livres.
    Comme je l’ai déjà fait savoir je suis incapable de dresser une telle liste, et je pense que la raison est que si j’ai lu plus de 100 livres, je n’ai pas une culture littéraire assez complète. Vous citer une dizaine d’auteurs que je ne connais même pas. Et parmi les autres combien je n’ai pas lu, notamment des titres que vous citez. Après j’aurai plutôt mis Regain pour Gionio… Fictions de Borges est tellement extraordinaire.. Guerre et Paix et Hamlet sont incontournables, mais c’est pour moi aussi le cas d’œdipe Roi. Je note qu’il n’y aucun texte religieux – ou je n’ai pas été attentif. Bon en attendant la liste des 100 meilleurs tableaux, des 100 meilleurs édifices, des 100 meilleurs recette de la gastronomie mondiale (bon là en effet ce serait hors-sujet)

    J'aime

    • Strum dit :

      Les cent meilleures recettes de cuisines ! Voilà qui serait utile. 🙂 Non, je vais arrêter les top 100 ici, même si je pourrais faire un top musique. Pas de texte religieux en effet même s’il n’y en a de très beaux. Personnellement j’aime bien les listes contenant des titres que je connais à peine comme celle de Jean-Sylvain, cela me donne des idées. Pour le reste, les livres médiatiques, je n’en lis pas, je ne suis pas très à la page et je préfère me faire plaisir en lisant la littérature que j’aime, comme je me suis fait plaisir en dressant cette liste.

      J'aime

  16. J.R. dit :

    J’étais ironique bien sûr concernant les les livres médiatiques… je n’ai pas l’impression que c’est très clair dans mon précédent message. Sans importance!

    J'aime

  17. V. s. dit :

    Une liste bien intéressante aussi parce qu’au final, dedans peu de livres que j’ai lu ( un peu d’auteurs ) et que tout ça donne des idées de lecture … ou tout simplement de lire !
    Merci. A bientôt.

    J'aime

  18. Carole Darchy dit :

    Beaucoup de titres en commun mais quelques différences …
    merci pour avoir mis deux Curzio Malaparte !! Moi, j’en aurais mis davantage : une femme comme moi, technique du coup d’état, Sang, il y a quelque chose de pourri, le journal d’un étranger à Paris, le soleil est aveugle en plus des 2 mentionnés !
    Sinon, j’aurais mis encore plus de Borges.
    il manque l’invention de Morel de Bioy Casares et puis un 4 mains Borges / Casares
    Les cavaliers de Kessel, les racines du ciel et éducation européenne de Gary, des Jünger (le mur du temps, les falaises de marbre, le contemplateur solitaire, … )
    Malraux : la voie royale
    L’arrache cœur de Vian
    L’espèce Humaine d’Antelme
    Barthes : discours d’un fragment amoureux
    Les exercices d’admiration de Cioran,
    histoire de la folie à l’âge classique de Foucault,
    le mythe de Sisyphe de Camus,
    Les bienveillantes de J Littell.
    Croc blanc de Jack London,
    le bleu du ciel de Bataille
    Belle du seigneur plutôt que Solal…
    la femme des sables d’Abe kobo
    La pitié dangereuse et le joueur d’echecs de zweig,
    le loup des steppes d’Hesse,
    L’homme sans qualité de Musil
    Le dernier jour d’un condamné de VHugo
    un barbare en Asie, Michaux
    Notes de chevet de Sei Shonagon
    Le livre à venir de Blanchot,
    Sartoris et le bruit et la fureur de Faulkner,
    l’usage du monde et le poisson scorpion de Nicolas Bouvier,
    Ulysse de Joyce,
    Un ou deux Yourcenar : l’œuvre au noir, …
    des JB Pontalis
    Lucien Bodard : le chien de Mao
    Lawrence Durrell : le quatuor d’Alexandrie
    un Styron : Face aux ténèbres
    La poésie de Paul,Celan,
    L’anthologie de la poésie française de Pompidou
    Un peu de philosophie : un Bergson un Nietzsche, un Spinoza
    Derrida : la vérité en peinture
    Jankelevitch : quelque part dans l’inachevé
    Et puis je crois que j’aurais craqué pour les oraisons funèbres de Bossuet : remettre la beauté de la langue française et aussi Rodogune de Corneille
    Et Paul Valéry : monsieur Teste ou bien ses cahiers
    Les pensées de Pascal !
    Et enfin un kenzaburo Oé : Dites nous comment survivre à notre folie
    Et Dante aussi !
    La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole
    Médée d’Euripide

    J'aime

    • Strum dit :

      Merci Carole. En somme, vous mettez toute l’oeuvre de Malaparte ou presque ! J’ai oublié Mémoires d’Adrien de Yourcenar, je le rajoute en bonus. Spinoza : je n’y prends pas assez de plaisir littéraire, sa pensée est belle, mais son écriture trop sêche. Nietzsche, c’est l’inverse, son écriture est belle, mais sa pensée soulève parfois des difficultés d’ordre éthique. Bergson, j’aurais pu mettre Matière et Mémoire, qui est à la fois intéressant et très bien écrit. Belle du Seigneur de Cohen : je n’aime pas trop car la fin est « dégueulasse », c’est un anti-roman d’amour, un livre contre l’amour… ; je préfère de loin Solal et Les Valeureux. Ulysse de Joyce : à la limite du lisible pour moi, je ne l’ai jamais terminé. L’Usage du monde de Bouvier : oui ! J’aurais pu le mettre… l’Homme sans qualités de Musil : plein d’idées mais quel style épouvantable ! D’ un point de vue littéraire, c’est trop lourd ; je pense que la traduction de Jaccottet n’est pas bonne (que de subjonctifs !) L’Invention de Morel de Bioy Casarès, l’idée est bonne, mais l’écriture manque de poésie, je préfère de loin Le Songe des héros. Les Bienveillantes de Littel : beaucoup trop long et complaisant, j’ai abandonné au bout de 100 pages. Barthes : j’ai un trop mauvais souvenir du Degré zéro de l’écriture, il est vrai que je n’ai pas lu le Fragment (un jour). La Voie royale de Malraux, je l’ai lu il y a vraiment longtemps mais j’en ai un bon souvenir. Les Falaise de marbre de Junger : très bien ! Monsieur Teste de Valéry, pas encore lu, mais ça me tente bien. Le Jankelevitch me tente aussi. Voilà. 🙂

      J'aime

      • Carole Darchy dit :

        De rien Strum !
        C’est la différence qui fait la richesse !
        Mais vous avez raison, certains livres étrangers sont mal traduits …
        Il faut lire en version originale !! 🙄😀
        Pour l’invention de Morel, c’est fantastique, mais effectivement pas très poétique mais j’ai adoré ce livre…
        Bon week-end à vous et il faut que je rattrape toutes les chroniques de films !

        J'aime

      • Carole Darchy dit :

        Pour Malaparte, j’en ai mis beaucoup de côté et d’ailleurs car l’œuvre de Malaparte est immense et trop peu connue et il y a encore tant d’inédits non traduits …
        il faut que je rajoute viva caporetto et la Volga naît en Europe pour aboutir à mon top 10 ….
        mais il a écrit énormément… donc c’est un vrai choix …

        J'aime

        • Strum dit :

          Je ne la savais pas si pléthorique à vrai dire. Notez que j’ai commencé à lire Technique du coup d’Etat… On y retrouve son style assez inimitable, son art du portrait, et dans l’introduction de la réédition du livre, son égocentrisme qui l’est tout autant. 🙂

          Aimé par 1 personne

          • Carole Darchy dit :

            Égocentrique, narcissique, insaisissable, complexe, visionnaire, courageux, fabuleusement intelligent, fantasque, humoristique et ayant marché à merveille sur les plaques tectoniques de l’histoire. Quant à sa maison à Capri, sa Casa come me, à son image, … tout simplement arrogante, somptueuse, belle, sévère, mais fragile ! L’œuvre architecturale indissociable de son œuvre littéraire !
            Quel dommage que cet écrivain ne soit pas reconnu à sa juste valeur !

            J'aime

    • J.R. dit :

      C’est pour moi la très grande limite de ce genre de liste. L’homme écrit depuis plus de 5 000 ans, extraire une centaine de livres pour dresser une liste c’est très subjectif, ça en dit d’avantage de ses propres appartenances sociales ou idéologiques : l’importance d’Aristoste dans la pensée occidentale est sans égal et il n’apparaît pas dans cette liste, Foucault qui pour moi est un représentant de ce que les anglo-saxons appellent la «mayonnaise française» est lui représenté… certes sur le plan sociétal c’est un auteur important. C’est un avis très personnel, autant qu’une liste des 100 meilleurs morceaux de musique.

      J'aime

      • Strum dit :

        Bien sûr mais c’est aussi a contrario l’intérêt de la liste : non pas dresser une liste objective, mais refléter des goûts subjectifs ou faire état de livres qu’on a trouvé particulièrement intéressants sans forcément être d’accord avec ce qu’ils disent.

        J'aime

  19. J.R. dit :

    J’ai finalement eu beaucoup de difficultés à achever le premier tome de Don Quichotte, et je n’ai pas eu le courage de lire le second, tant j’ai eu l’impression que Cervantès nous rabâchait inlassablement la même idée, sans aucune nuance par ailleurs. Par contre j’ai débuté la lecture Des Frères Karamazov … et là je dois dire que j’ai été retourné. Mon premier Dostoïevski, et certainement pas mon dernier… Comment ai-je fait pour ne pas l’avoir lu avant. Y-a-il un avant, et un après, sa rencontre avec Dostoïevski ?

    J'aime

    • Strum dit :

      Hello J.R. Tant pis pour Don Quichotte, mais tant mieux pour Dostoïevski ! En ce qui me concerne, oui, clairement, il y a eu un avant et un après Dostoïevski : c’est lui qui m’a redonné goût à la littérature quand je l’ai découvert il y a 25 ans.

      J'aime

  20. J.R. dit :

    Pour moi 2018 aura été la découverte de Dostoïevski, à 42 ans il était temps! Même si j’aime jalousement Tolstoï, je dois dire que j’ai rencontré un auteur d’une envergure similaire aux génies qui hantent mon panthéon personnel, il est l’égal d’un Aristote, d’un Shakespeare, d’un Molière, d’un Bach, d’un Della Francesca, d’un Homère, d’un Fra Angelico, d’un John Ford, d’un Chaplin ou d’un Hitchcock (si j’ajoute Fritz Lang je pense tenir le quarté indépassable du cinéma)… à moins de le comparer au Christ, je ne peux rien dire de mieux.

    J'aime

    • J.R. dit :

      à presque 42 ans ; )

      J'aime

    • Strum dit :

      Tu me fais plaisir ! 🙂 Pour ma part, j’ai découvert Dostoïevski il y a 25 ans et encore aujourd’hui c’est mon écrivain préféré. Lesquels as-tu lu ?

      J'aime

      • J.R. dit :

        Pour l’instant uniquement Les Frères Karamazov…mais c’est prodigieux. Je lis actuellement Le Bonheur Conjugal et Anna Karénine de Tolstoï, mais j’enchaînerai certainement avec L’Idiot. Bonne Année!

        J'aime

        • Strum dit :

          L’Idiot est extraordinaire ! C’était mon premier Dostoïevski et je m’en souviens comme si c’était hier ou presque.

          J'aime

          • J.R. dit :

            J’ai adoré Anna Karénine qui est un sommet (quelle justesse psychologique!)… je vais donc commencer l’Idiot – lorsque j’aurai terminé Le K prochainement, qui me bluff, je n’en suis pas à la moitié, mais la nouvelle La leçon de 1980 est juste extraordinaire!
            Vu la longueur de l’Idiot je ne ferai un retour que sans un certain temps ; )

            J'aime

            • Strum dit :

              Certes, L’Idiot est long, mais ça se lit très vite. 🙂 J’adore Guerre et Paix mais je n’ai jamais lu Anna Karénine. Sinon, j’aime beaucoup le K de Buzzati également !

              J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s