Archives de catégorie : Curtiz (Michael)

Le Roman de Mildred Pierce de Michael Curtiz : mère courage et fille indigne

Le Roman de Mildred Pierce (1945) de Michael Curtiz mêle le fatalisme du film noir aux vicissitudes du mélodrame. La structure en flashback est typique du film noir, de même que le prologue mystérieux commençant par un meurtre. Curtiz soigne … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Curtiz (Michael) | Tagué , , , , , , , , | 6 commentaires

Casablanca de Michael Curtiz : nous aurons toujours le cinéma

Casablanca (1942) de Michael Curtiz est l’un des plus beaux exemples de la magie de l’âge d’or d’Hollywood, un film où la vertu cinématographique d’une narration tendue et maitrisée l’emporte sur toutes les invraisemblances, où la merveilleuse fluidité du découpage de Curtiz s’enroule … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Curtiz (Michael) | Tagué , , , , , | 16 commentaires