Archives de catégorie : De Palma (Brian)

Obsession de Brian De Palma : palimpsestes

Obsession (1976) est l’un des films de De Palma qui se veut le plus manifestement palimpseste, réécrivant par dessus la narration de Vertigo une intrigue proche où un homme rencontre le double de sa femme morte avant de s’apercevoir qu’il … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, De Palma (Brian) | Tagué , , , , , | 8 commentaires

Phantom of the Paradise de Brian De Palma : enfer et paradis à la fois

Le pacte avec le diable est l’un des mythes les plus éclairant de la condition humaine. Dans le Faust de Goethe, il traduit le désir de la connaissance absolue. Dans le Portrait de Dorian Gray de Wilde, il reflète le désir d’immortalité, qui préserve la beauté … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, De Palma (Brian) | Tagué , , , , , | 18 commentaires

Body Double de Brian De Palma : voyeurisme et doublures à Hollywood

Body Double (1984) est pour Brian De Palma le film de tous les excès, celui dans lequel il ose tout, s’exempte de toute retenue, ce qui lui donne parfois des allures de pochade entre amis cinéphiles. De Palma s’amuse, se gargarise de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, De Palma (Brian) | Tagué , , , , | 6 commentaires

Blow Out de Brian De Palma : quand la barrière entre réalité et fiction se brise

A la croisée des chemins des années 1970 et 1980, Blow Out (1981) de Brian De Palma synthétise plusieurs caractéristiques du cinéma du réalisateur à l’époque : d’un point de vue thématique, une méfiance envers les autorités (propre au Nouvel Hollywood) et les … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, De Palma (Brian) | Tagué , , , , , , , | 6 commentaires