Archives de catégorie : Vidor (King)

Notre Pain quotidien (Our Daily Bread) de King Vidor : parabole au temps de la Grande Dépression

Six années séparent La Foule (1928) de Notre Pain quotidien (1934) de King Vidor et John Sims n’est plus le même. Dans La Foule, c’était un homme sans volonté, un anonyme écrasé par les exigences du rêve américain et porté à bout … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Vidor (King) | Tagué , , , , , | 4 commentaires

La Foule (The Crowd) de King Vidor : un homme sans volonté face à la foule

Un homme dans la foule. Un anonyme parmi sept millions de new yorkais. C’est ce qu’est John Sims dans La Foule (1928) de King Vidor. Quiconque prétend que le Hollywood classique était une simple « usine à rêves » exaltant le rêve américain … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Vidor (King) | Tagué , , , , , | 1 commentaire