Archives de catégorie : Kalatozov (Mikhaïl)

La Lettre inachevée de Mikhaïl Kalatozov : la caméra héroïque

On pense parfois devant La Lettre inachevée (1960) de Mikhaïl Kalatozov aux témoignages rassemblés par Svetlana Alexievitch dans ses livres (La Supplication, La Fin de l’homme rouge) qui font comprendre combien la propagande dans l’ancienne Union soviétique reposait sur l’héroïsation … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma russe ou soviétique, critique de film, Kalatozov (Mikhaïl) | Tagué , , , , , , , , | 4 commentaires

Quand passent les cigognes de Mikhaïl Kalatozov : un amour fou transfiguré par le cinéma

Quand passent les cigognes (1957) de Mikhaïl Kalatozov, un des chefs-d’oeuvre du cinéma russe, accomplit ce miracle de donner une définition de l’amour à l’écran, l’amour que se portent Veronika (Tatiana Samoïlova) et Boris (Alexeï Batalov), que la seconde guerre mondiale va … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma russe ou soviétique, critique de film, Kalatozov (Mikhaïl) | Tagué , , , , | 15 commentaires