Archives de catégorie : Cinéma français

Le Chant du loup d’Antonin Baudry : l’oreille d’or

D’Antonin Baudry, on connaissait la formidable bande dessinée Quai Orsay (avec Christophe Blain). Il pourrait paraitre surprenant de le voir aujourd’hui à la tête d’une superproduction française relatant un affrontement fraternel entre deux sous-marins pour empêcher une guerre nucléaire. Pourtant, … Lire la suite

Publié dans Baudry (Antonin), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , , | 8 commentaires

Cet Obscur objet du désir de Luis Buñuel : possessions

Jusqu’au bout, Luis Buñuel sera resté fidèle au mouvement surréaliste, comme en témoignent les derniers films qu’il tourna en France. Cet Obscur objet du désir (1977) adapte La Femme et le pantin de Pierre Louÿs en introduisant dans sa narration … Lire la suite

Publié dans Buñuel (Luis), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , , , | 10 commentaires

Bonne chance de Sacha Guitry : la charrue avant les boeufs

Dans Bonne Chance (1935), Sacha Guitry utilise la figure de l’inversion qu’il affectionne tant. Il met la charrue avant les boeufs, un voyage de noces avant une noce, le cinéma avant le théâtre, et, dans l’euphorie du moment, il souhaite … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Guitry (Sacha) | Tagué , , , , , , | 10 commentaires

Un Roi sans divertissement de François Leterrier : Giono adaptateur et drame de l’ennui

Un Roi sans divertissement fut le premier livre publié par Giono après la seconde guerre mondiale. Livre prodigieux, singulier quant à sa construction, virtuose par sa façon de mêler les époques, les narrateurs et les registres de langage, vertigineux par … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, Cinéma français, critique de film, Giono (Jean), Leterrier (François), Littérature, livres | Tagué , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Ma Nuit chez Maud d’Eric Rohmer : le physique et la morale

Ma Nuit chez Maud (1969) est un des contes moraux d’Eric Rohmer. Qu’est-ce qu’un conte moral ? On pourrait en donner la définition suivante : récit mettant aux prises la morale avec une situation de la vie de tous les … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Rohmer (Eric) | Tagué , , , , , , , , , | 16 commentaires

Rohmer à la Cinémathèque

La rétrospective Eric Rohmer à la Cinémathèque s’est ouverte et finira le 11 février. On pourrait définir son cinéma ainsi : des films qui sonnent comme du mauvais théâtre les premières minutes avant que l’on ne s’habitue à leur musique … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, Rohmer (Eric) | Tagué , , , , | 22 commentaires

L’Homme fidèle de Louis Garrel : essai non transformé

Rapide recension de L’Homme fidèle (2018) de Louis Garrel. Le film séduit au début par les idées qui président à sa narration, sans doute nées de la plume de Jean-Claude Carrière qui co-signe le scénario avec Garrel. Trois personnages content … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Garrel (Louis) | Tagué , , , , , , | 15 commentaires

Bartleby de Maurice Ronet : il ne préférerait pas

Cette excellente adaptation de Bartleby le scribe de Herman Melville présente plus d’un intérêt. On y redécouvre transposé dans le Paris des années 1970, l’argument de la nouvelle d’origine qui raconte le destin d’un copiste décidant du jour au lendemain … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, Cinéma français, critique de film, Littérature, livres, Melville (Herman), Ronet (Maurice) | Tagué , , , , , , , , , , | 9 commentaires

Amanda de Mikhaël Hers : « Elvis has left the building »

Dans Amanda (2018), Mikhaël Hers filme deux rescapés qui affrontent un deuil. David (Vincent Lacoste) a perdu sa soeur Sandrine, mère de la petite Amanda. Se retrouvant seuls dans le Paris des 11e et 12e arrondissements, oncle et nièce surmontent … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Hers (Mikhaël) | Tagué , , , , , , | 16 commentaires

Le Fleuve de Jean Renoir : « consentir » à la vie

Dans son autobiographie Ma vie et mes films, Jean Renoir affirme que « le problème principal de la vie… consister à s’intégrer ». Il en tire la conviction que son rôle de metteur en scène est de relier les personnages à l’environnement … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, Cinéma français, critique de film, Renoir (Jean) | Tagué , , , , , , , , | 11 commentaires