Archives de catégorie : Cinéma français

Lumière d’été de Jean Grémillon : le chatelain et l’ingénieur

Dans Lumière d’été (1943), Jean Grémillon oppose un chatelain désoeuvré représentant dégénéré d’une classe inutile et un ingénieur représentant les classes laborieuses, qui se disputent les faveurs d’une jeune femme. Il oppose un chateau de conte de fées, ou plutôt … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Grémillon (Jean) | Tagué , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Mélodie en sous-sol de Henri Verneuil : malchanceux

Le succès d’un casse tient à la minutie de sa préparation et au minutage de son déroulement. C’est du moins ce qu’enseignent les films que le cinéma a consacrés au sujet. Par transparence, les meilleurs films du genre sont eux-mêmes … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Verneuil (Henri) | Tagué , , , , , , , | 12 commentaires

La Double vie de Véronique de Krzysztof Kieslowski : conte et parabole inachevée

Parfois, l’imagination interroge le destin, demandant ce que cela doit faire d’être un autre, de vivre sous d’autres cieux, d’être né sous d’autres auspices. Pour vivre, il faut réussir à surmonter cette incertitude qui nous étreint alors. La Double vie … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, Cinéma français, cinéma polonais, critique de film, Kieslowski (Krzysztof) | Tagué , , , , , , , , | 7 commentaires

L’Enfant sauvage de François Truffaut : un jeune homme aux grandes espérances

Dans ce film magnifique, peut-être son plus beau, François Truffaut veut croire que le plus sauvage des enfants peut devenir un « jeune homme aux grandes espérances », pour peu qu’un éducateur s’en donne la peine. Il adapte un travail scientifique, Le … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Truffaut (François) | Tagué , , , , , , | 14 commentaires

Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat : de l’inconvénient d’être né

Un film autobiographique, c’est ainsi que décrivent Nous ne vieillirons pas ensemble (1972) ceux qui en furent, au premier chef Maurice Pialat, qui adapte ici son propre roman. La formule rend certes compte du caractère autobiographique de ce récit relatant … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Pialat (Maurice) | Tagué , , , , , , , | 6 commentaires

Le Boucher de Claude Chabrol : dans la grotte

Un paysage gris, noyé dans la brume : Trémolat dans le Périgord, petit village étendu paisiblement au bord de la Dordogne. Une falaise, surplombant le bras du fleuve, abrite une grotte où se trouvent des inscriptions, gravées sur ses parois … Lire la suite

Publié dans Chabrol (Claude), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , | 8 commentaires

L’Amour l’après-midi d’Eric Rohmer : l’amour en pensée

Discourir sur l’amour plutôt que le consommer, rallonger la durée du jeu de la séduction pour repousser le moment de l’acte sexuel, c’est la grande affaire de Rohmer. Dans L’Amour l’après-midi, dernier des contes moraux, il s’interroge à nouveau, après … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Rohmer (Eric) | Tagué , , , , , | 11 commentaires

Cuban Network d’Olivier Assayas : évènements sérialisés

Tout récit d’espionnage fait face au même écueil : parvenir à dépasser la simple relation des évènements qui composent la surface du récit, rendre compte du jeu parfois imprévu des relations humaines, révéler le coeur battant des personnages et des … Lire la suite

Publié dans Assayas (Olivier), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , , , | 12 commentaires

Une Femme est une femme de Jean-Luc Godard : Anna Karina et lui

Les histoires racontées par Godard se déroulent dans un morne quotidien sauvé par sa mise en images. Sa vision de la réalité n’est pas celle d’un rêveur, au sens où il ne la quitte pas des yeux. Consciemment, il la … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Godard (Jean-Luc) | Tagué , , , , , , , , , | 8 commentaires

Week-end de Jean-Luc Godard : enfer mécanique et révolution

Voici un film égaré dans le cosmos, trouvé à la ferraille. C’est Jean-Luc Godard qui l’écrit en incipit de Week-end (1967), lui qui a toujours voulu accoler littérature et cinéma. Souvent, dans ses films, la voiture est un instrument de … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Godard (Jean-Luc) | Tagué , , , , , , , | 9 commentaires