Archives de catégorie : cinéma japonais

Kids Return de Takeshi Kitano : chronique de la jeunesse

Kids Return (1996) de Takeshi Kitano est la chronique des tribulations de lycéens en rupture de ban. On y suit deux inséparables amis, Shinji et Masaru, d’insouciants voyous qui rackettent leurs camarades en se donnant des airs de dandy, manière … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kitano (Takeshi) | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Tokyo Sonata de Kiyoshi Kurosawa : brise et tempête

Au début de Tokyo Sonata (2008) de Kiyoshi Kurosawa, le vent s’introduit dans la maison d’une famille japonaise par une fenêtre laissée ouverte. Une rafale emporte un journal, tourne les pages d’un magazine, agite les rideaux. Une femme se précipite … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kurosawa (Kiyoshi) | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

Creepy de Kiyoshi Kurosawa : démunis face au tueur

Dans la première scène de Creepy (2016) de Kiyoshi Kurosawa, un tueur en série s’adresse directement au spectateur. En reculant, la caméra révèle qu’il parlait en réalité à un policier se trouvant de dos au premier plan. Cette manière indirecte … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kurosawa (Kiyoshi) | 15 commentaires

Après la tempête de Hirokazu Kore-eda : apaisement et histoire de famille

Dans après la tempête (2017) de Hirokazu Kore-eda, les pères-tyrans de Still Walking et Tel père, tel fils sont morts. Mais Kore-eda continue de raconter l’histoire de sa famille, et donc son histoire, par l’intermédiaire du cinéma. Il continue de penser à son père mort, … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kore-eda (Hirokazu) | Tagué , , , , , , | 8 commentaires

Rashômon d’Akira Kurosawa : relativité de la vérité, vérité de la bonté

« Si Dieu n’existe pas, tout est permis« , énonce en substance Ivan Karamazov dans Les Frères Karamazov de Dostoïevski. « Si la vérité n’existe pas, tout serait-il permis ? » demande Akira Kurosawa dans Rashômon (1950). Que Kurosawa soit un cinéaste dostoïevskien, cela … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Dostoïevski (Fedor), Kurosawa (Akira), Littérature | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

Le Grondement de la montagne de Mikio Naruse : fin de vie et nouveau départ

Il y a dans les livres de Yasunari Kawabata une sorte de langueur, produit d’un style précis mais décrivant des sentiments seulement ébauchés, comme arrêtés dans leur élan. Cette langueur donne au lecteur l’impression d’avoir longtemps voyagé alors même que ses récits sont … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kawabata (Yasunari), Littérature, Naruse (Mikio) | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Cochons et Cuirassés de Shohei Imamura : les cochons sont dans la ville

Par un plan d’ensemble de Yokosuka vue d’en haut, suivi d’un long travelling arrière nous entrainant à l’intérieur de la ville le soir, Shohei Imamura annonce d’emblée l’ambition qui préside à Cochons et Cuirassés (1961) : décrire une ville en pénétrant à l’intérieur … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Imamura (Shohei) | Tagué , , , , | 2 commentaires

Dersou Ouzala d’Akira Kurosawa : chant d’un monde disparu

Le premier coup de génie d’Akira Kurosawa lorsqu’il adapte Dersou Ouzala, récit de l’ethnographe et topographe russe Vladimir Arseniev, c’est d’avoir commencé son film par la fin du livre. Nous sommes en 1910 : Arseniev, officier de l’armée russe, revient à Korfovskaïa, dans … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, cinéma russe, critique de film, Kurosawa (Akira) | Tagué , , , , , | 15 commentaires

Tel père, tel fils de Hirokazu Kore-eda : Apprentissage (à tous les âges) et modèles

Tel Père, tel fils (2013) de Hirokazu Kore-eda vaut peut-être moins pour le regard que pose le cinéaste sur deux familles que tout oppose que pour son discours critique sur la figure du père japonais traditionnel, aux valeurs conservatrices fondées sur la loi du sang … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Kore-eda (Hirokazu) | Tagué , , , , , | 11 commentaires

Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki : rigueur de l’écriture et apparition du merveilleux

Quel est le secret des films de Miyazaki ? La qualité de l’animation, la précision maniaque avec laquelle Miyazaki compose ses plans superposés, que l’on vante habituellement ? Je crois que ce secret réside plutôt en ceci, qu’on ne souligne pas assez … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Miyazaki (Hayao) | Tagué , , , , , | 5 commentaires