Archives de catégorie : Dostoïevski (Fedor)

Rashômon d’Akira Kurosawa : relativité de la vérité, vérité de la bonté

« Si Dieu n’existe pas, tout est permis« , énonce en substance Ivan Karamazov dans Les Frères Karamazov de Dostoïevski. « Si la vérité n’existe pas, tout serait-il permis ? » demande Akira Kurosawa dans Rashômon (1950). Que Kurosawa soit un cinéaste dostoïevskien, cela … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Dostoïevski (Fedor), Kurosawa (Akira), Littérature | Tagué , , , , , , | 6 commentaires