Archives par mot-clef : cinéma américain

Charade de Stanley Donen : quel rapport avec le CIO ?

Charade (1963) de Stanley Donen est une fantaisie d’espionnage dans un Paris fantasmé, filmé comme un décor sans âge. Audrey Hepburn y joue le rôle de Regina Lampert, une charmante veuve apprenant après la mort de son mari Charles que … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Donen (Stanley) | Tagué , , , , , , , | 25 commentaires

Règlements de comptes à O.K. Corral de John Sturges : organisation d’une amitié

On peut, au cinéma, réaliser un film entièrement différent d’un autre, à partir d’un même canevas, des mêmes personnages. Tout va dépendre de l’esprit du récit et de la forme de sa mise en scène. Règlements de comptes à O.K. … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Sturges (John) | Tagué , , , , , , , | 10 commentaires

La Maison de bambou de Samuel Fuller : orient

Certains volaient vers « l’orient compliqué ». D’autres succombent à ses attraits, aussi divers que ses pays. Il ne laisse en tout cas personne indifférent et certainement pas Samuel Fuller lorsqu’il filme le premier film hollywoodien intégralement tourné au Japon pour le … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Fuller (Samuel) | Tagué , , , , , , , | 8 commentaires

Seuls sont les indomptés de David Miller : anachronique

Dans L’Homme qui n’a pas d’étoile (1955), grand western de King Vidor, Dempsey Ray haïssait les barbelés. Incarnation de l’individualisme vidorien, il pouvait leur échapper en s’enfonçant dans le mythe de l’Ouest américain, poursuivant sa route au-delà de la dernière … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Miller (David) | Tagué , , , , , , , , , , | 19 commentaires

L’Enigme du Chicago Express de Richard Fleischer : hard boiled

Le cinéma est un art de la vitesse. On peut le constater une nouvelle fois dans L’Enigme du Chicago Express (The Narrow Margin) (1952), série B mise en scène par Richard Fleischer à partir d’un scénario original qui fait penser … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Fleischer (Richard) | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

Indiscret de Stanley Donen : sauver les apparences

Indiscret (1958) de Stanley Donen dispense plusieurs plaisirs. Le premier est de revoir Cary Grant et Ingrid Bergman ensemble, douze ans après Les Enchaînés d’Hitchcock. Le deuxième est de surprendre son spectateur puisque le film passe d’un ton assez grave … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Donen (Stanley) | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une Vie cachée de Terrence Malick : accaparés

On trouve dans Une Vie cachée (2019) de Terrence Malick une série d’accaparements exclusifs. Fani (Valerie Pachner), l’épouse fidèle, accaparée par son amour pour Franz (August Diehl) ; Franz, l’objecteur de conscience inflexible, accaparé par son amour pour Dieu ; … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Malick (Terrence) | Tagué , , , , , , , , | 20 commentaires

L’Homme qui en savait trop d’Alfred Hitchcock : version américaine – Que sera, sera ?

Dans le remake américain de L’Homme qui en savait trop (1956), les plans ne défilent plus de manière latérale comme dans son prédécesseur anglais. Par des travellings ou des zooms, selon le cas, Hitchcock plonge à l’intérieur de l’image à … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Hitchcock (Alfred) | Tagué , , , , , , , , , | 15 commentaires

Boyhood de Richard Linklater : (im)permanence

Boyhood (2014) est l’étonnant précis de la vie d’un jeune homme, que Richard Linklater a filmé de sept à dix-neuf ans au Texas, Etat dont le réalisateur est originaire. Il ne s’agit pas d’un documentaire puisque Linklater a construit un … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Linklater (Richard) | Tagué , , , , , , , | 12 commentaires

L’Ombre d’un doute d’Alfred Hitchcock : perspectives

Ouverture : des couples aisés dansent au son de La Veuve Joyeuse de Franz Lehar ; images bienheureuses que suivent deux plans : des mendiants écrasés par la perspective d’un grand pont, de vieux pneus agonisant à ciel ouvert. La … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Hitchcock (Alfred) | Tagué , , , , , , , , | 29 commentaires