Archives par mot-clef : cinéma européen

Les Camarades de Mario Monicelli : en grève

Dans Les Camarades (1963), la déveine continue de poursuivre le groupe de personnages filmé par Mario Monicelli. Comme dans Le Pigeon et d’autres films, ils ne parviennent pas à leurs fins. Nulle trace ou presque dans ce drame de cette … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Monicelli (Mario) | Tagué , , , , , , | 7 commentaires

Cold War de Pawel Pawlikowski : un amour fragmenté

Du propre aveu de Pawel Pawlikowski, Cold War (2018) s’inspire en partie de l’histoire de ses parents. Aussi éprouve-t-on quelques scrupules a écrire que le souffle et les émotions du romanesque font souvent défaut au film. Critique paradoxale car Cold … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma polonais, critique de film, Pawlikowski (Pawel) | Tagué , , , , , , , , | 21 commentaires

Le Pigeon de Mario Monicelli : les bras cassés

Des grands cinéastes de la comédie à l’italienne, Mario Monicelli fut le plus drôle. On peut à nouveau s’en convaincre en revoyant Le Pigeon (1958). Si c’est un film qui, avec d’autres, annonce le genre à venir, c’est aussi et surtout … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Monicelli (Mario) | Tagué , , , , , , , , , , | 22 commentaires

Le Fanfaron de Dino Risi : excès de cynisme

Dans la filmographie de Dino Risi, Le Fanfaron (1962) se situe juste après son chef-d’oeuvre Une Vie difficile (1961) et bien que sa notoriété en France soit supérieure à ce dernier, la comparaison entre ces deux classiques tourne à l’avantage du film … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Risi (Dino) | Tagué , , , , , , , | 11 commentaires

Le Septième sceau d’Ingmar Bergman : visions de l’artiste

La Mort et un chevalier jouent aux échecs sur une plage de fin du monde. « Tu as les noirs » dit le chevalier. « C’est ma couleur », répond la Mort. Antonius Block (Max von Sydow), de retour des croisades, prétend jouer avec … Lire la suite

Publié dans Bergman (Ingmar), cinéma, cinéma européen, cinéma suédois, critique de film | Tagué , , , , , , , , | 13 commentaires

Le Christ interdit de Curzio Malaparte : le sacrifice des innocents

On se surprend à regretter devant Le Christ Interdit (1951) que Curzio Malaparte n’ait pas conduit à son terme le projet de roman qui fut à l’origine du film. Car ce récit aurait dû être un livre portant sur l’après-guerre, … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Littérature, Malaparte (Curzio) | Tagué , , , , , , | 14 commentaires

Les Lumières du faubourg d’Ari Kaurismäki : un coeur simple

Dans les faubourgs d’Helsinki, Koistinen (Janne Hyytiäinen), un agent de sécurité, est dupé par Mirja (Maria Järvenhelmi), une jeune femme qui l’a séduit. Elle commet un vol dont il est accusé, sans qu’il cherche à se défendre de cette accusation. … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma finlandais, critique de film, Kaurismäki (Aki) | Tagué , , , , , , | 9 commentaires

Huit et demi de Federico Fellini : la ronde de la vie

Huit et demi (1963) de Federico Fellini est une confession publique énoncée dans le langage du rêve. Peu de films parviennent avec autant de grâce à consacrer l’alliance du rêve, du cinéma et de la vie intime d’un réalisateur. On sait qu’il s’agit … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film, Fellini (Federico) | Tagué , , , , , , , , , , , | 24 commentaires

The Guilty de Gustav Möller : huis-clos avec images

The Guilty (2018), film danois de Gustav Möller, est un huis-clos, un des genres les moins cinématographiques qui soient où la narration est d’habitude propulsée par le dialogue et non l’image. Pour contourner cette contrainte, le réalisateur a l’idée de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma danois, cinéma européen, critique de film, Möller (Gustav) | Tagué , , , , , , , | 6 commentaires

La Source d’Ingmar Bergman : croire ou ne pas croire

Histoire d’un meurtre et d’une vengeance, La Source (1960) est un film où Ingmar Bergman interroge sa foi au moment où elle se désagrège. On y aperçoit trois types de religiosité qui sont irréconciliables. D’abord, celle de Töre (Max von … Lire la suite

Publié dans Bergman (Ingmar), cinéma, cinéma européen, cinéma suédois, critique de film | Tagué , , , , , , , , | 17 commentaires