Archives par mot-clef : cinéma

Quand une Femme monte l’escalier de Mikio Naruse : une femme qui se respecte

« Une femme qui se respecte doit être difficile », c’est forte de cet aphorisme que Mama (Hideo Takamine) refuse de céder aux avances des hommes qui l’entreprennent dans Quand une femme monte l’escalier (1960). Jeune veuve, elle est devenue hôtesse de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma japonais, critique de film, Naruse (Mikio) | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Roubaix, une lumière d’Arnaud Desplechin : la lumière au début du chemin

D’abord, et puisque le reproche a été fait à Arnaud Desplechin de parler d’une misère sociale qu’il connaîtrait mal, faisons justice du préjugé selon lequel un cinéaste ne pourrait parler que de ce qu’il connait intimement, que de ce dont … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, critique de film, Desplechin (Arnaud) | Tagué , , , , , , , , | 4 commentaires

Once upon a time… in Hollywood de Quentin Tarantino : cinéma alternatif

Once upon a time… in Hollywood (2019) est une visite guidée dans le Hollywood de 1969, celui des séries, des stars vieillissantes et solitaires, des fêtes hollywoodiennes, des plateaux de studio et des caravanes, des hippies vivant à la marge. … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Tarantino (Quentin) | Tagué , , , , , , , , | 20 commentaires

The Swimmer de Frank Perry : retour à la réalité

The Swimmer (1968) est peut-être le plus beau film du Nouvel Hollywood qui ne soit pas (tout à fait) du Nouvel Hollywood, pont entre l’ancien cinéma américain et le nouveau. Le film raconte le progressif dessillement d’un homme qui a … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Perry (Frank) | Tagué , , , , , , | 15 commentaires

Poussières dans le vent de Hou Hsiao-Hsien: temps déréglé

Dans Un Temps pour vivre, un temps pour mourir, Hou Hsiao Hsien convoquait les souvenirs de son enfance et les faisait tenir dans chaque plan. Dans Poussières dans le vent (1986), il ne s’agit plus de ses souvenirs mais de … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma taïwanais, critique de film, Hou (Hsiao Hsien) | Tagué , , , , , , | 4 commentaires

Stalker d’Andreï Tarkovski : la Chambre intérieure

Refaire Solaris (1971) en le débarrassant de son appareillage de film de science-fiction pour mieux dire les choses. C’est ce que semble entreprendre Tarkovski avec Stalker (1979). Le thème en reste de la fragile idée de Dieu ou de l’absolu … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma russe ou soviétique, critique de film, Tarkovski (Andreï) | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Nos Années sauvages de Wong Kar-wai : instants perdus

« Le 16 avril 1960, pendant une minute, nous avons été amis ». Dès le prologue de Nos Années Sauvages (1990), son deuxième film, Wong Kar-wai l’annonce : il sera un cinéaste de l’instant, qui filmera la minute, l’instant, où ses personnages … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma chinois, cinéma hongkongais, critique de film, Wong (Kar-wai) | Tagué , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Midsommar d’Ari Aster : cauchemar de la blancheur

Âmes sensibles s’abstenir. Midsommar (2019) d’Ari Aster, entraîne le spectateur dans un maelström sensoriel qui entend restituer subjectivement les sensations des personnages, et en particulier de Dani (Florence Pugh), jeune américaine devant faire face au traumatisme du suicide de sa … Lire la suite

Publié dans Aster (Ari), cinéma, cinéma américain, critique de film | Tagué , , , , , , | 12 commentaires

Les Cendres du temps de Wong Kar-wai : instants de beauté

« La mémoire est le pire ennemi de l’homme » affirme Huang Yaoshi (Tony Leung Ka-fai) dans Les Cendres du temps (1994). Et cette fine lame de proposer à Ouyang Feng (Leslie Cheung), qui le reçoit dans sa tanière d’ermite, de boire avec … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma asiatique, cinéma chinois, cinéma hongkongais, critique de film, Wong (Kar-wai) | Tagué , , , , , , , , , , , , | 9 commentaires

Fitzcarraldo de Werner Herzog : un Conquistador de l’opéra face à la nature

Serge Daney, qui n’aimait pas le film, s’est trompé : Fitzcarraldo (1982) n’est pas le journal de bord d’un tournage héroïque plus intéressant que le résultat, mais un grand film se suffisant à lui-même qui raconte le rêve fou d’un … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma allemand, cinéma européen, critique de film, Herzog (Werner) | Tagué , , , , , , , | 16 commentaires