Archives par mot-clef : critique de film

Shock Corridor de Samuel Fuller : rue sans issue

Cinquante-cinq ans après sa sortie, Shock Corridor (1963) de Samuel Fuller continue d’impressionner. Cette histoire d’un journaliste qui simule la folie pour découvrir le coupable d’un meurtre commis dans un hôpital psychiatrique a beaucoup plus à offrir que ne le … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Fuller (Samuel) | Tagué , , , , , , | 13 commentaires

Les Bas-fonds new-yorkais (Underworld U.S.A.) de Samuel Fuller : oeil pour oeil, dent pour dent

Dans Les Bas-fonds new-yorkais (Underworld U.S.A.) (1961), Samuel Fuller relate l’histoire d’une vengeance, celle de Tolly Devlin (Cliff Robertson) qui fut témoin à quatorze ans de l’assassinat de son père par quatre individus, Farrar, Gela, Smith et Gunther. Comme Edmond … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Fuller (Samuel) | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Bilan de l’année 2017

Voici, avec les réserves d’usage pour ce genre de classement éphémère et souvent arbitraire, mes films préférés de l’année cinématographique 2017 (lien vers les critiques dans les titres) : The Lost City of Z de James Gray Certain Women de … Lire la suite

Publié dans Bilan 2017, cinéma, critique de film, Réflexions sur le cinéma | Tagué , , , | 24 commentaires

La Planète des vampires de Mario Bava : science-fiction gothique

Certains éléments narratifs rapprochent suffisamment La Planète des vampires (1965) de Mario Bava d’Alien de Ridley Scott (des signaux provenant d’une planète qui attirent un vaisseau spatial ; une race extraterrestre qui s’introduit dans les corps par instinct de survie) … Lire la suite

Publié dans Bava (Mario), cinéma, cinéma européen, cinéma italien, critique de film | Tagué , , , , , , | 11 commentaires

Les Aventures de Pinocchio de Luigi Comencini : pauvres mais libres

Les Aventures de Pinocchio (1975) de Luigi Comencini est un film pour enfants qui n’oublie jamais d’être pour adultes, et un film pour adultes qui n’oublie jamais d’être pour enfants. Le ton complice du conte picaresque de Collodi est préservé, … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, cinéma européen, cinéma italien, Comencini (Luigi), critique de film, Littérature | Tagué , , , , , , , , | 9 commentaires

Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot : culpabilité collective

Dans Le Corbeau (1943) de Henri-Georges Clouzot, un anonymographe persécute un village. Ses missives venimeuses qui ont d’abord pour cible le docteur Germain (Pierre Fresnay), soupçonné d’avoir une affaire avec Laura, la femme du médecin Michel Vorzet (Pierre Larquey), étendent … Lire la suite

Publié dans cinéma, Cinéma français, Clouzot (Henri-Georges), critique de film | Tagué , , , , , | 28 commentaires

La Scandaleuse de Berlin (A Foreign affair) de Billy Wilder : film hybride pour un dilemme

Si La Scandaleuse de Berlin (A Foreign affair) (1948) de Billy Wilder est un film aussi riche et étonnant, c’est parce qu’il est à lui seul un résumé de son oeuvre. Ce film éclairé par Charles Lang comme un film … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Wilder (Billy) | Tagué , , , , , , | 14 commentaires

L’Alibi de Pierre Chenal : parasitage

L’Alibi (1937) de Pierre Chenal vaut surtout pour son face-à-face entre Erich Von Stroheim et Louis Jouvet, tous deux géniaux. Von Stroheim y campe un télépathe polyglotte et sans scrupules, dont le maintien raide et les manières parfaites cachent un … Lire la suite

Publié dans Chenal (Pierre), cinéma, Cinéma français, critique de film | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Star Wars, Episode VIII : Les Derniers Jedi de Rian Johnson : crépuscule des idoles

Star Wars, Le Réveil de la Force de J.J. Abrams était tout occupé à idolâtrer de vieilles icônes recouvertes d’or et à trahir le mythe du fils sauveur sur lequel reposait la trilogie initiale de Star Wars. Voici que marche … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Johnson (Rian) | Tagué , , , , , , | 29 commentaires

Split de M. Night Shyamalan : retour vers le passé

Split (2017), belle réussite de M. Night Shyamalan dont l’inspiration s’était tarie depuis Le Village en 2004, fait partie de ces films dont on peut parler de différentes manières. On peut observer que cette histoire d’un homme atteint d’un trouble … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Shyamalan (M. Night) | Tagué , , , , , | 7 commentaires