Archives par mot-clef : James Stewart

Indiscrétions (The Philadelphia Story) de George Cukor

Dans Indiscrétions (The Philadelphia Story) (1940) de George Cukor, Tracy Lord (Katharine Hepburn), une femme très en vue de la haute société de Philadelphie, a fort à faire avec quatre hommes : son premier mari C.K. Dexter Haven (Cary Grant), … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Cukor (George) | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

L’Homme qui en savait trop d’Alfred Hitchcock – version américaine : Que sera, sera ?

Dans le remake américain de L’Homme qui en savait trop (1956), les plans ne défilent plus de manière latérale comme dans son prédécesseur anglais. Par des travellings ou des zooms, selon le cas, Hitchcock plonge à l’intérieur de l’image à … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Hitchcock (Alfred) | Tagué , , , , , , , , , | 15 commentaires

Monsieur Smith au Sénat de Frank Capra : idéalisme

A première vue, on pourrait croire que l’idéalisme de Monsieur Smith au Sénat (1939) n’est plus de notre temps. L’injonction d’Abraham Lincoln (citée par le film) nous enjoignant de n’avoir de « malice » pour personne est restée lettre morte. Notre époque … Lire la suite

Publié dans Capra (Frank), cinéma, cinéma américain, critique de film | Tagué , , , , , , , , , | 20 commentaires

Winchester 73 d’Anthony Mann : histoires de l’Ouest

Dodge city, Kansas, 4 juillet 1876 : pour fêter le centenaire de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis, le shérif Wyatt Earp organise un concours de tir dont la récompense est une Winchester 73, cette carabine à répétition symbolisant la supériorité … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Mann (Anthony) | Tagué , , , , , , , , | 11 commentaires

Vertigo (Sueurs Froides) d’Alfred Hitchcock : le mythe de Pygmalion revisité

Dans la plupart de ses films, Alfred Hitchcock condense le temps grâce à son art du découpage. Cet art du découpage préside au principe du suspense, qui rend plus intense un moment clef de la narration. Que l’on songe à la … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Hitchcock (Alfred), Réflexions sur le cinéma | Tagué , , , , , , , , , | 40 commentaires

Le thème musical d’Ann Rutledge chez John Ford : à propos de Vers sa Destinée et L’Homme qui tua Liberty Valance

De tous les grands cinéastes classiques américains, John Ford est celui pour lequel la musique comptait le plus, et ses films sont souvent indissociables des musiques et des chansons les traversant. Le thème musical d’Ann Rutledge, composé par Alfred Newman, a été … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Ford (John), Réflexions sur le cinéma | Tagué , , , , , , , , , | 3 commentaires