Archives par mot-clef : livre

Bartleby de Maurice Ronet : il ne préférerait pas

Cette excellente adaptation de Bartleby le scribe de Herman Melville présente plus d’un intérêt. On y redécouvre transposé dans le Paris des années 1970, l’argument de la nouvelle d’origine qui raconte le destin d’un copiste décidant du jour au lendemain … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, Cinéma français, critique de film, Littérature, livres, Melville (Herman), Ronet (Maurice) | Tagué , , , , , , , , , , | 10 commentaires

L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam : le film qui rend fou

Il serait injuste d’attendre davantage de L’Homme qui tua Don Quichotte (2018) au prétexte que sa gestation, abondamment chroniquée, fut longue et incertaine. Mais on peut saluer l’obstination de Terry Gilliam, et se réjouir par principe de son existence, tout … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, cinéma espagnol, cinéma européen, critique de film, Gilliam (Terry), Littérature, livres | Tagué , , , , , , , , , , | 26 commentaires

Ne vous retournez pas : Nicolas Roeg et Borges à Venise

Attention spoilers. Au début des années 1970, une partie de l’esthétique et des thèmes du Giallo italien, ce sous-genre du cinéma d’horreur initié par Mario Bava dans lequel des meurtres à l’arme blanche sont filmés avec une esthétique séduisante, se retrouva dans certains films anglo-saxons. … Lire la suite

Publié dans Borges (Jorge-Luis), cinéma, cinéma anglais, critique de film, Littérature, livres, Roeg (Nicolas) | Tagué , , , , , , , , | 7 commentaires

Le Hussard sur le toit : film (Rappeneau) et livre (Giono)

Je crois assez à la loi suivante : une fois achevés, les romans d’aventures rendent leur lecteur rêveur et mélancolique tandis que les romans rêveurs et mélancoliques rendent leur lecteur aventureux. Le Hussard sur le toi (1951) de Jean Giono … Lire la suite

Publié dans Adaptation, cinéma, Cinéma français, critique de film, Giono (Jean), Littérature, livres, Rappeneau (Jean-Paul) | Tagué , , , , , , , | 5 commentaires