Archives par mot-clef : Minnelli (Vincente)

Lame de fond de Vincente Minnelli : autre monde et formule chimique

Dans Lame de fond (Undercurrent) (1946), Vincente Minnelli aborde son thème favori, à savoir la primauté du rêve sur la réalité, à travers une intrigue que n’aurait pas renié Hitchcock. Les prémisses du film font d’ailleurs penser à Rebecca (1940) … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Minnelli (Vincente) | Tagué , , , , , , , , , | 5 commentaires

Les Ensorcelés (The Bad and the Beautiful) de Vincente Minnelli : « Jonathan Shields présente »

Il y a dans Les Ensorcelés (1952) de Vincente Minnelli l’un des plus beaux raccords de l’histoire du cinéma : dans le bureau du producteur Harry Pebble (Walter Pidgeon), la caméra s’avance vers un Oscar, cette statuette dorée représentant un … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Minnelli (Vincente) | Tagué , , , , , , | 20 commentaires

Brigadoon de Vincente Minnelli : Conte de fées ambivalent et appel du rêve

Un conte de fées ambivalent déguisé en comédie musicale : c’est ainsi que l’on pourrait résumer Brigadoon (1954) de Vincente Minnelli, ce maître de l’enchantement. Le film relate la singulière aventure survenant à deux new-yorkais partis chasser dans les Highlands en Ecosse. Alors … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Minnelli (Vincente) | Tagué , , , , , | 18 commentaires