Archives par mot-clef : Qu’elle était verte ma vallée

Qu’elle était verte ma vallée de John Ford : le don de double vue

Pour qui veut ressusciter le passé, il n’est ni barrière, ni haie, qui ne puisse être levée ; par le pouvoir du souvenir, le passé peut être recouvré, les morts convoqués, le temps retrouvé : ces mots ne proviennent pas … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Ford (John) | Tagué , , , , , , , | 33 commentaires

Trois John Ford au cinéma Christine

Je signale la reprise de trois chefs-d’oeuvre de John Ford, Les Raisins de la colère (1940), Qu’elle était verte ma vallée (1941) et La Poursuite Infernale (My Darling Clementine) (1946) au cinéma Christine à Paris. Dans Les Raisins de la colère, … Lire la suite

Publié dans cinéma, cinéma américain, critique de film, Ford (John) | Tagué , , , , , , , | 21 commentaires